Menu
Press
Accueil / Press
20 juillet 2002
Postuler le 31 mai 2016
XVE FESTIVAL INTERNATIONAL DES ARTS PLASTIQUES DE MAHARES
DE L’ART PLEIN LA RUE

 

Le Festival de Maharès en est à sa 15è édition et , au vue du chemin parcouru depuis l’été 88 , on a l’agréable impression que l’adage «  la valeur n’attend point le nombre des années » s’applique bien ici : le festival est désormais à ce point ancré dans les «  traditions » maharéssiennes , à l’instar de ces rites saisonniers qui remontent à la nuit des temps , que le visiteur non averti aurait du mal à croire que cette manifestation vient à peine d’atteindre l’âge de l’adolescence.

Le Festival des Arts Plastiques de Maharès a grandi-au sens littéral du terme- d’une manière qui surprend ses propres initiateurs. Festival d’art, il pose ainsi le problème- et c’est heureux !- du rapport entre l’artiste et son œuvre : il arrive un moment ou celle-ci acquiert son autonomie et entraine son créateur vers des dimensions dont il ne soupçonnait pas même l’existence au départ…

Youssef Rekik

«  Nous sommes soutenus par le Ministère de la Culture, le Ministère du Tourisme, le Gouvernorat de Sfax, la Mairie de Maharès et divers mécènes et sponsors. Beaucoup d’artistes qui étaient à l’ombre et qui n’ont pas eu la chance de se confronter à d’autres créateurs ont pu, grâce à notre festival, sortir de leur solitude et confronter leurs expériences à d’autres expériences. Nous tenons à préserver la liberté de la création en empêchant que telle ou telle tendance artistique vienne embrigader le festival. Nous sommes ouverts à tous les courants, à toutes les expressions et à toutes les écoles aussi bien les diverses avant-gardes que les héritiers de la tradition picturale classique. Grace au sourire des gens, au soleil, à la mer, à l’hospitalité, à la contemplation et à l’absence d’obstacles dans le champ visuel, les artistes vivent à Maharès dans un réel bonheur, et ce bonheur est tangible dans ce qu’il crée lors de leur passage. Naguère, les touristes venant de Gabès pour aller à Sfax, à Kairouan ou à Sousse, ne  s’arrêtaient même pas pour boire un café… Aujourd’hui, grâce au festival, des promenades artistiques de santé spirituelle sont possibles à Maharès. Nous avons transformé Maharès en un jardin des arts et en une capitale des arts plastiques. Parallèlement à tous ces précieux acquis, le festival de Maharès m’a usé et épuisé. Ce festival m’a pris toute mon énergie et toutes mes ressources. J’ai accepté de payer le prix de ce bonheur et je ne le regrette point. Ma satisfaction est celle de constater que nous disposons à Maharès d’un patrimoine artistique cosmopolite qui mérite d’être protégé. Notre festival fonctionne à ce jour de façon artisanale . Nous avons besoin de l’édification d’un grand lieu d’exposition et d’une salle de conférences pour mettre fin à la dispersion des œuvres, des artistes, du public et des énergies … En attendent, cette «  dispersion » est vécue par tous comme Fête...

436
/ Postuler par admin
Autres press
Nos partenaires
Le festival remercie l’ensemble des partenaires suivants pour leur soutien
et leurs encouragements