Menu
Press
Accueil / Press
29 juillet 2003
Postuler le 01 juin 2016
Echos culturels de Sfax Les émules du Festival de Maharès
Le Temps Tunis –Mardi29 Juillet 2003

L’aura croissante du Festival International des Arts Plastiques de Maharès ne se mesure pas uniquement à travers les tableaux statistiques reflétant son évolution remarquable au fil des sessions, mais surtout à travers une autre forme de rayonnement international. En effet, l’expérience concluante de la manifestation à inspiré certains artistes hôtes du festival à certaines éditions passées à fonder les manifestations analogues dans leurs pays d’origine. Les émules sont au nombre de quatre, à savoir les festivals  ¨Tony Buton¨et Badel Arts¨, en France, le ¨ Festival de Sophia ¨, en Bulgarie et le ¨ Festival des Arts Plastiques de Jordanie ¨.Les chiffres témoignent également du développement admirable du Festival de Maharès. Au cours de ses quinze premières sessions, il aura enregistré la participation de pas moins de cinq cents plasticiens venus des quatre points cardinaux enrichir leurs expériences à travers les échanges fructueux que leur permettaient les multiples rencontres avec leurs homologues , mettre à profit l’ambiance stimulante du festival pour donner libre cours à leur inspiration féconde et en même temps tout en rehaussant la manifestation de leur présence , contribuer à l’expansion et à l’épanouissement des arts plastiques dans les rangs des jeunes à travers les ateliers d’initiation et de perfectionnement.


Tourisme culturel

Au cours des quinze premières sessions de son festival des arts plastiques, la ville de Maharès a accueilli plus de neuf cents artistes nationaux et étrangers parmi les quels figure un grand nombre de professionnels. Au total , plus de trois mille œuvres ont vu le jour dans les ateliers et meublé les multiples expositions à travers le territoire national , le précieux patrimoine légué par ses hôtes a permis à la ville non seulement , de se constituer un musée d’une valeur inestimable mais de se doter , grâce  aux fresques murales de différentes dimensions et aux œuvres exposés en plein air dans les différentes artères de la cité , d’un cachet qui lui est propre et dont l’originalité constitue une attraction inédite pour les touristes de plus en plus nombreux à venir admirer cette forme plaisante de curiosité.

Donc des perspectives prometteuses pour la promotion du tourisme culturel dans la région.
Taïb Lajili

454
/ Postuler par admin
Autres press
Nos partenaires
Le festival remercie l’ensemble des partenaires suivants pour leur soutien
et leurs encouragements