Menu
Press
Accueil / Press
30 août 1990
Postuler le 31 mai 2016
Amira Ben Youssef
Le Renouveau – 30.08.90


« Quand bien même, il semble coincé entre Sfax et Gabès, le village de Maharès a lié son destin à la peinture depuis que Klee, Macke et Moillet y débarquèrent un certain avril 1924. Depuis la fondation du festival en 1988 sous l’impulsion de Youssef Rekik, peinture, aquarelle, sculpture, céramique se disputent les espaces naturels de se patelin ou la mer s’adonne, au gré des heures de la journée, au jeu taquin du flux et du reflux. Les petits voiliers des pêcheurs de la région, perdus dans l’immensité bleue, se laissant tanguer par le doux ressac. Maharès, c’est la clarté du soleil lumineux le jour et le ciel étoilé jusqu'à être irréel le soir. Le citoyen de Maharès est aimable, ouvert et convivial .Dans cette oasis d’illusions ou tout est encore permis, l’objectif du Festival de Maharès est de rassembler les artistes plasticiens d’Orient et d’Occident pour un dialogue fructueux entre la culture ».

1007
/ Postuler par admin
Autres press
Nos partenaires
Le festival remercie l’ensemble des partenaires suivants pour leur soutien
et leurs encouragements